READ T ME FILE!

La carrière des 125 DT (seconde partie: 1988 à 2007)

LA DTR:
Elle voit le jour en 1988 (type mine 3BN) et remplace la DTLC, cependant ce n'est pas une révolution mais une évolution...

Le look est encore rajeuni et toujours inspiré de la gamme YZ, les évolutions les plus notables sont un frein à disque à l'arrière et surtout un tout nouveau moteur à admission directe dans le carter, Yamaha délaissant alors l'admission dans le cylindre ("torque induction") qui lui était chère depuis des années.

Mis à part les coloris et la décoration, l'esthétique générale de cette moto ne variera pas jusqu'en 2003; ce qui n'est pas le cas au niveau du moteur car de 1989 à 1992 la DTR est construite en France sur les chaînes de montage MBK (type mine 3NC) et reçoit un moteur modifié par minarelli (course et alésage différents et profil de culasse donnant une meilleure combustion). En 1993 la production redevient japonaise (type mine 4BL), l'ensemble cylindre/piston développé par minarelli se généralise mais la culasse redevient celle de la première version à causes des normes anti-bruit.

En 1989 est lancée une version à démarrage électrique nommée DTRE  (type mine 3MB) mais qui conserve aussi le système de kick, celle ci subit une légère évolution moteur (course et alésage différents) et est surtout dotée d'une culasse à profil de chambre de combustion plus performant.

En 1991 la DTRE retrouvera la culasse d'origine des DTR à cause des nouvelles normes de bruit (type mine 4BL), ....elle y perdra un poil de puissance au passage.

La DTR terminera sa carrière en 2003, les normes anti-pollution "euro2" précipitant sa mort; la DTRE pour sa part n'étant plus produite depuis 1998, le surcoût du au démarrage électrique semblant injustifié aux consommateurs...

 

LA DTRE ET LA DTX:
C'est en 2004 que Yamaha commercialise la 125 DTRE, celle ci se voulant entièrement nouvelle et passant les normes "euro2" du fait d'un pot catalytique.

Cependant c'est surtout un énorme coup de publicité fait par Yamaha: la partie cycle est identique à celle des DTR (à part une ou deux pattes de fixations sur le cadre), le moteur est celui des DTRE de 1989 (type mine 3MB), le réservoir et les plastiques viennent du DT 230 LANZA qui n'a jamais été commercialisé en France, et la plaque phare vient des modèles WR.

Pour couronner le tout ce modèle n'a plus de compte tours ni de système de kick,  la production est délocalisée en Espagne de manière à réduire les coûts de production, et la qualité de l'assemblage ainsi que des plastiques laisse fortement à désirer !!

En 2005 naît la DTX qui est une version supermotard de la DTRE, sa "bouille" sympa ainsi que son gros freinage et ses jantes excell en font rapidement un succès commercial !

Mais, la mise en place des normes "euro3" en 2007 entraîne la mort irrémédiable des modèles 2 temps produits par Yamaha, il n'est en effet plus rentable de développer un modèle moins polluant au vu des volumes de ventes..., l'usine préférant alors (comme beaucoup d'autres constructeurs) se tourner vers le 4 temps.

2007 servira à écouler les stocks de DTRE et DTX déjà construits, et verra donc la fin d'une légende Yamaha: la disparition des modèles DT après presque 40 ans de succès (34 ans pour les modèles 125 en France...).

 

© copyright 2003+ Template designed by www.zymic.com