Le site et le forum Liens et autres sites
 
READ T ME FILE!

La 125 TDR

LA NAISSANCE DU TDR:
En 1988 Yamaha lance sur le marché la TDR, ce modèle est uniquement décliné en version 240 et 250cc (selon le marché visé ), il s'agit d'une toute nouvelle moto se voulant plus "fun-bike" que "trail-bike" inspirée de la mode débutante du supermotard.

Pour créer ce modèle Yamaha a testé différentes en travaillant sur la base de moto existant déjà à son catalogue: TZR 250, DTR 200 et XT 225. L'idée est de "mixer ces 3 modèles pour obtenir un petit 2 temps le plus amusant possible, et capable de rouler aussi bien sur asphalte que sur terre, bien sur l'alchimie prend très vite et le TDR est rapidement un succès !!

 

Malheureusement il n'est prévu aucune autre cylindrée à la TDR par l'usine Japonaise... C'est l'importateur Italien Belgarda qui va remédier à cet "oubli" en créant une version 125 élaborée sur une base de DTR.

Pour cela le cadre sera  directement prélevé de la DTR, les suspensions seront plus fermes, des jantes plus petites (18 pouces avant et arrière) seront greffées, ainsi qu'un freinage bien plus gros et endurant !! L'habillage est spécifique et rappelle bien sur celui de la 240/250, le moteur est légèrement modifié par minarelli pour être plus performant (course, alésage, et profil de culasse différant).

L'appellation commerciale prend le nom de TDR lightburner, et comme elle se vend bien elle sera importée en France en 1990 (type mine 3XD).

Sa carrière continuera jusqu'à la fin 1992, et si en France le TDR lightburner existera en une seule et unique version, ce n'est pas le cas d'autres pays européen qui verront des versions plus évoluées et plus puissantes comme le fameux TDR R belgarda (type mine 3XE)

 

125 TDR lightburner 3XD                                                         125 TDR R belgarda 3XE

 

LA TDR "DELTABOX":
Le TDR produit par belgarda s'étant bien vendu, Yamaha décide alors d'en reprendre la production, mais en créant totalement une nouvelle 125 !!

Pour cela un cadre spécifique périmétrique de type "deltabox" va être dessiné, le moteur va être repensé et un cylindre traité au nyckasil va faire son apparition, bien sur l'habillage va être totalement repensé ce qui va donner un sacré coup de jeune à la TDR.

Soucieux des normes antipollution, Yamaha va même jusqu'à greffer un catalyseur dans l'échappement de sa moto, ce qui est une première pour une si petite cylindrée.

Cette fois la TDR est née, et bien née !! C'est le modèle le plus abouti pour un trail, son confort et son agrément routier ainsi que ses performances sympa vont de suite la hisser parmi les meilleures ventes de 125, et son succès ne se démentira pas jusqu'à l'arrêt de la production fin 2003.

 

     TDR 4FU                                                                                   TDR 5AE

 

Dans les évolutions du TDR, les plus notables sont la disparition du catalyseur en 1997 couplé à l'apparition d'un nouveau boitier d'allumage et  la mise en place d'une culasse à profil différent. L'appellation type mine passe alors de 4FU (1993-1996) à 5AE (1997-2003).

Sur le papier la TDR 5AE est légèrement plus puissante que la 4FU , mais en version "libre" et décatalysée il n'en est rien car la 4FU est beaucoup plus proche des caractéristiques moteur d'un 125 TZR que la 5AE.

2004 et la mise en place des normes antipollution euro2 entraineront la mort de la TDR, celle ci étant plus coûteuse à produire que la DTR et les normes euro3 de 2007 se profilant à l'horizon, Yamaha renonce donc à sa production.

 

© copyright 2003+ Template designed by www.zymic.com